Des fleurs ma chère

Le blogue

Pourquoi et comment devenir utilisatrice de cannabis médical?

Pourquoi et comment devenir utilisatrice de cannabis médical?

Plusieurs utilisatrices de cannabis ont certains problèmes de santé et s’auto-médicamentent avec le cannabis depuis plusieurs années sans jamais en avoir parlé à leur médecin. Il y a pourtant plusieurs avantages à devenir une utilisatrice de cannabis médical, en voici quelques uns: Vous avez droit à un suivi médical avec votre clinique ou votre médecin; certains producteurs autorisés ont des tarifs de compassion pour les personnes à faible revenu; la taxe d’accise est absorbée par certains producteurs autorisés (voir lesquels plus bas); vous avez le droit de faire pousser votre propre cannabis; la quantité autorisée à posséder est plus élevé (150g plutôt que 30g); vos achats sont admissibles au crédit d’impôt pour frais médicaux; certains symptômes sont couverts par certains régimes d’assurances collectives; vous contribuez à la reconnaissance de l’utilisation médical du cannabis auprès des décideurs. La première étape pour devenir utilisatrice médicale est de prendre rendez-vous avec son médecin ou avec un professionnel de la santé d’une clinique spécialisée en cannabis médical. Prendre rendez-vous avez son médecin Pour celles qui décident de demander directement à leur médecin, il faudra lui demander de remplir soit le formulaire de Santé Canada, ou le formulaire disponible sur le site web du producteurEn savoir plus surPourquoi et comment devenir utilisatrice de cannabis médical?[…]

Les utilisations médicales et récréatives du cannabis

Les utilisations médicales et récréatives du cannabis

On a tendance à voir les utilisations médicales et récréatives du cannabis comme des opposés, mais quand on y pense les utilisatrices qui ne sont que dans une seule catégorie doivent être assez rares. L’utilisatrice médicale La liste de conditions pour utiliser le cannabis est longue. Les douleurs chroniques, le stress post-traumatique, la maladie de Crohn, les douleurs menstruelles, le cancer, l’insomnie etc. Les utilisatrices au prise avec les conditions les plus sérieuses ont souvent à traiter leur maladie avec de puissants médicaments. On peut présumer qu’elles ont commencé à utiliser le cannabis sans avoir l’intention de chercher un «buzz», mais plutôt pour réduire leur consommation de médicaments. Par contre, il est tout de même possible qu’elles puissent apprécier ce «buzz» et que ce soit finalement devenu un effet secondaire désirable pour elles qui fait qu’elles en sont venu à aimer, plutôt que détester, se médicamenter. L’utilisatrice récréative On peut aussi utiliser le cannabis simplement pour le «buzz», c’est-à-dire, simplement pour le plaisir, dans un concert ou lors d’une soirée, tout en prenant un verre. D’ailleurs le «buzz» en question peut en fait être plusieurs choses, pour certaines ce sera de la relaxation, pour d’autres ce sera de l’euphorie et pourEn savoir plus surLes utilisations médicales et récréatives du cannabis[…]

M’occuper de mes enfants après avoir utilisé du cannabis

M’occuper de mes enfants après avoir utilisé du cannabis

Hier matin, Jordana de Mothers Mary était invité à la Breakfast Television, une chaîne de télévision communautaire montréalaise. La personne qui fait l’entrevue lui a demandé une question juste avant la pause qui m’est resté dans la tête toute la journée hier : «Comment faites-vous pour vous occuper de vos enfants après avoir utiliser du cannabis ? » C’est vraiment une bonne question chargée de stéréotypes, et c’est décevant que Jordana n’ait pas eu l’occasion d’y répondre par la suite. M’occuper de mes enfants après avoir utiliser du cannabis J’utilise le cannabis surtout pour l’insomnie, avant de dormir, donc souvent quand les enfants dorment déjà. Mais hier soir ma fille de deux ans a eu une mauvaise nuit et s’est réveillé vers 1h du matin alors que j’étais encore sous l’effet du cannabis. J’ai donc essayer de remarquer quel impact avait le cannabis sur la façon dont je m’occupe de mes enfants. Il arrive souvent que ma fille se réveille la nuit en pleurant et en criant de colère ou de douleur, difficile à dire, comme si quelque chose l’empêchait de se rendormir, peut-être les dents? J’essaie toujours de la réconforter quand ça arrive, je lui fait des massages, jeEn savoir plus surM’occuper de mes enfants après avoir utilisé du cannabis[…]

Bienvenue

Merci de confirmer que vous avez au moins 18 ans.