M’occuper de mes enfants après avoir utilisé du cannabis

Jordana de Mother Mary
Jordana de Mothers Mary à Breakfast Television

Hier matin, Jordana de Mothers Mary était invité à la Breakfast Television, une chaîne de télévision communautaire montréalaise. La personne qui fait l’entrevue lui a demandé une question juste avant la pause qui m’est resté dans la tête toute la journée hier : «Comment faites-vous pour vous occuper de vos enfants après avoir utiliser du cannabis ? » C’est vraiment une bonne question chargée de stéréotypes, et c’est décevant que Jordana n’ait pas eu l’occasion d’y répondre par la suite.

M’occuper de mes enfants après avoir utiliser du cannabis

J’utilise le cannabis surtout pour l’insomnie, avant de dormir, donc souvent quand les enfants dorment déjà. Mais hier soir ma fille de deux ans a eu une mauvaise nuit et s’est réveillé vers 1h du matin alors que j’étais encore sous l’effet du cannabis. J’ai donc essayer de remarquer quel impact avait le cannabis sur la façon dont je m’occupe de mes enfants.

Il arrive souvent que ma fille se réveille la nuit en pleurant et en criant de colère ou de douleur, difficile à dire, comme si quelque chose l’empêchait de se rendormir, peut-être les dents? J’essaie toujours de la réconforter quand ça arrive, je lui fait des massages, je stimule ses points de pression, je chante des chansons, je lui donne de l’eau , mais au fond de moi je ne pense qu’à retourner me coucher et c’est bien normal, après plusieurs années de réveils nocturnes, je me suis fait une bonne carapace disons.

Comme une sage-femme

Hier sous l’effet du cannabis, c’était différent, j’étais complètement connectée à elle. J’étais à l’écoute de son respire et de tout autre signe qui m’indiquait ce qui fonctionnait ou pas pour l’apaiser. Je me sentais comme la sage-femme qui aide la femme en train d’accoucher, avec sensibilité et bienveillance.

Comme une chaise berçante !?!

Je l’ai pris dans mes bras pour la bercer dans une position vraiment inconfortable pour moi et je sais que je n’aurais normalement pas tenu cette position bien longtemps, agenouillée sur le lit en la berçant avec son poids sur moi, ce n’était pas très ergonomique… Mais je suis restée là à la prendre pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’elle s’endorme sur mon épaule, comme quand elle était bébé, j’étais comme devenue une chaise berçante, la fatigue, l’engourdissement et la douleur ne m’atteignaient plus.

Comme une nouvelle mère

Durant ce temps, je sens son petit corps dans mes bras et elle me paraît tellement fragile et précieuse, je vis un moment aussi intense que lors de ses premiers jours, à réaliser le miracle qu’est ce petit être. En même temps, elle me paraît tellement plus grande que lorsqu’elle est né et je réalise à quelle point le temps a passé vite et comment il faut profiter de chaque moment.

Tant de stéréotypes à défaire

Voilà comment je me suis occupé de ma fille après avoir utilisé du cannabis, exactement comme la mère que j’aimerais être plus souvent, avec écoute, bienveillance, sensibilité et et connexion. Les stéréotypes sur les mères qui utilisent le cannabis perdurent et j’espère que plusieurs femmes auront l’occasion d’aller expliquer à la télévision comment elles font pour s’occuper de leurs enfants après avoir utilisé du cannabis, car c’est quelque chose de très important.

 

 

1 commentaire sur “M’occuper de mes enfants après avoir utilisé du cannabis

  1. Wow! C’est exactement comme sa pour moi aussi mais moi je ne peux pas dire ce que j’en pense vraiment je suis entourer de gens qui ne comprennent pas mon raisonnement. Qui disent que mon discours n’est pas bon. Vas-ton un jour vrm pouvoir arrêter de se cacher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *