J’ai essayé les boissons de la SQDC

Pour une personne comme moi qui rêve de voir le cannabis devenir plus accessible dans notre société, la sortie des boissons de cannabis dans le marché légal est une petite victoire en soi ! Pour les personnes qui découvrent le cannabis, les modes de consommation fumé ou vaporisé ne sont souvent pas très attirants et avec les huiles et les produits comestibles, c’est difficile de contrôler les effets, on peut se faire prendre facilement avec une dose trop élevée et ne plus jamais vouloir en prendre de sa vie ! J’ai donc voulu découvrir si les boissons de cannabis avaient des chances de tomber dans une autre catégorie.

Pourquoi des boissons de cannabis ?

Le point fort des boissons de cannabis qui suscite tant d’espoir, est le délais nécessaire avant de ressentir un effet et la durée de l’effet. Il semble qu’il serait considérablement moins long qu’avec les produits comestibles et les huiles. D’après ce que j’ai trouvé comme information pour les boissons de cannabis vendues aux États-Unis, on parle de 10 à 30 minutes, plutôt que de 30 à 60 minutes avant de ressentir un effet et une durée d’environ 2 à 4 heures plutôt que 4 à 8 heures avec les huiles et les produits comestibles. La différence serait due au fait que les liquides sont digérés plus rapidement, parce qu’ils prennent moins de temps à avancer dans le système digestif.

Vous remarquerez par contre, qu’il n’y a pas beaucoup d’informations sur le sujet et Santé Canada classe les boissons comme les autres produits comestibles et les huiles dans la description des effets… Serait-ce à cause du manque d’étude sur la question et pour faire preuve de prudence ? D’ailleurs, la façon dont les producteurs autorisés s’y prennent pour produire ces boissons est dès plus complexe et on peut penser qu’elle varie d’un producteur à l’autre, ce qui ferait que les effets changeraient probablement aussi selon le procédé utilisé. C’est aussi possible que les compagnies américaines n’aient pas la même technique que les compagnies canadiennes.

Mon expérience

Toute cette ambiguïté n’a fait que rendre mon expérience pour tester ces boissons encore plus excitante ! J’étais aussi une des rares personnes à être contente du dosage offert. J’ai une très faible tolérance au THC et ma dose optimale pour les huiles est de seulement 2 mg, 3 mg c’est trop… Alors j’étais vraiment heureuse de voir que j’allais pouvoir finir la canette au complet ! Pour ce qui est du CBD, je ne ressens normalement pas d’effet lorsque j’en prends en huile. Plusieurs utilisatrices s’entendent pour dire qu’avec le CBD, il n’y a pas d’effet qui s’ajoute à notre état normal, mais plutôt quelque chose qui disparaît, pour nous faire revenir à notre état normal. Comme par exemple dans mon cas, le CBD réduit de façon très efficace mon insomnie et mon anxiété. Alors pour cette expérience, je ne m’attendais pas à ressentir un effet particulier en prenant des boissons au CBD, mais j’étais quand même curieuse parce que j’avais lu certains témoignages des personnes qui affirment avoir senti un effet.

La boisson aux fruits de Everie

Dose: 10 mg de CBD

Prix: 5,30 $

Une dose de 10 mg de CBD c’est un peu plus que ma dose habituelle avec les huiles. Le goût est correct, c’est un peu comme boire un jus pétillant, 11 g de sucre c’est raisonnable. C’est la première boisson que j’ai essayé pour cette expérience, et j’ai cru sentir un léger effet de bonne humeur. J’étais certaine que ce n’était que la joie de prendre une boisson de cannabis pour la première fois, mais j’ai senti la même chose quelques jours plus tard lors de mon 2e essai. Il faudrait que j’essaie encore pour être certaine que ce n’était pas que mon imagination. Si l’effet est réel, j’en rachèterais c’est certain, dans un contexte social, probablement pour remplacer l’alcool. Ça serait formidable, moi qui n’est pas une utilisatrice de THC sociale, ça serait vraiment intéressant qu’une boisson de CBD joue ce rôle… À suivre

Les Houndstooth & Soda et Bakerstreet & gingembre de Tweed

Dose: 2 mg de THC

Prix: 4,70 $

Pour le Houndstooth, c’est vraiment comme boire de l’eau Perrier avec un arôme quelconque, j’ai vraiment essayé d’aimer le goût, mais à me voir prendre des minis gorgées, j’ai compris que je n’y arrivais pas ! L’effet était très léger j’ai encore douté que ce n’était que mon imagination, mais en essayant la Bakerstreet, je me suis rendue compte que c’était seulement parce que je ne l’avais pas bu assez vite. Parce que enfin, victoire ! J’ai réussi à expérimenter un effet qui ressemble beaucoup à celui de ma dose de 2 mg d’huile, mais en un peu plus léger. Et j’étais très satisfaite de pouvoir confirmer que l’effet peut se faire sentir rapidement, en 10 à 15 minutes dans mon cas, comparativement à plutôt 30 minutes normalement avec les huiles.

Alors comme je disais, je l’ai bu assez rapidement, le goût est très prononcé, mais surtout très sucré avec 29 g de sucre, c’est énorme ! Après une canette et demi j’avais l’impression d’être en train de faire un test d’hyperglycémie (le jus super sucré qu’on nous fait boire quand on est enceinte!) et j’en avais assez côté sucre ! Par contre, le prix en bas de 5 $ n’est pas trop exagéré et je vais certainement essayer les prochaines saveurs qui sortiront bientôt, avec une quantité plus équilibré de sucre, j’espère !

La tisane lavande camomille de Everie

Dose: 3 mg de CBD

Prix: 16,80 $ (3 sachets)

Ma dose de CBD en huile est normalement entre 5 et 10 mg, je pense que tout le monde s’entend pour dire que 3 mg c’est très peu ! Le goût est agréable, avec quand même 1 g de sucre pour une tisane, c’est sûr que ça goûtait mieux que mes tisanes habituelles de plantes tout droit sorties des Andes péruvienne ! Sans surprise, pour ce qui est de l’effet je n’ai rien remarqué ! À plus de 5$ le sachet de tisane pour 3 mg de CBD, je ne prévois pas en racheter. Pour l’insomnie, je préfère de loin prendre de l’huile, boire une tisane avant de se coucher = devoir se lever pour aller aux toilettes la nuit = risque de ne pas pouvoir se rendormir…

Le thé harmonie, hibiscus et maté

Dose: 5 mg THC

Prix : 13,70 $ (2 sachets)

J’ai bien aimé mon expérience avec cette boisson. Encore une fois, j’ai réussi à sentir un effet en 10 à 15 minutes. Je dirais que c’était à peine un peu plus d’effet que ma dose habituelle de 2 mg de THC en huile, mais une partie était certainement dû aussi à la caféine de la yerba maté contenu dans ce breuvage. (J’ai une très faible tolérance à la caféine aussi !) Malheureusement, à près de 7 $ par tisane, je ne pense pas en racheter, mais je pense qu’il y a quand même un bon potentiel pour les personnes qui ne sont pas intéressées par les autres modes de consommation et qui sont prêtes à payer un peu plus pour une boisson. Pas de sucre et un bon goût, c’est super!

Il y a un réel potentiel pour les boissons de cannabis

Alors, je suis bien contente de mon expérience et je crois que les boissons de cannabis vont être un pas intéressant vers la normalisation du cannabis et particulièrement du THC, dans notre société. Ce qui est intéressant est qu’on se sent vraiment en contrôle de l’effet, comme l’alcool on peut boire plus ou moins rapidement pour augmenter ou diminuer l’effet. C’est exactement ce qui n’est pas possible de faire avec les huiles, on prend la dose et on attend de voir le résultat, si on s’est trompé, c’est trop tard ! Un défi va probablement être quand même au niveau du dosage, ça va prendre plusieurs options, on pourrait imaginer, dans un monde où la réglementation le permettrait, des sortes à 2 mg – 10 mg – 25 mg – 50 mg -100 mg, ça fait beaucoup de produits différents pour aller rejoindre tout le monde. Parce que comme je le disais, ma tolérance est très basse, certaines personnes vont même au-delà du 100 mg. Ensuite, pour ce qui est du goût, avec les tisanes et les thés je pense que ça va, avec les boissons ça semble plus compliqué de créer un produit santé qui pourrait être consommer de façon régulière, quoi que Everie en n’est pas loin.

Je connais tellement de personnes qui n’osent pas faire l’essaie du cannabis parce que le mode de consommation ne leur convient pas. J’espère que les boissons vont permettre à plus de personnes de découvrir le cannabis en douceur et sans risque.

Alors mes chères, avez-vous essayé les boissons de cannabis ? Vous en pensez quoi ? Venez en discuter avec le reste de la communauté dans le groupe Des fleurs ma chère dans Facebook !

1 commentaire sur “J’ai essayé les boissons de la SQDC

  1. Superbe review, merci beaucoup!! Pour moi, j’ai bu Bakerstreet a une vitesse normale vers 4-5pm et a 6pm je ronflait dans mon lit jusqu’à 2am. Les edibles ont jamais fonctionné sur moi. Et j’ai même fumé du Sativa en même temps pis ça m’a quand même assommé. Alors je conseillerais au gens de pas toute la boire d’une shot si vous voulez pas devenir sérieusement somnolents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *