Quelle est la différence entre le chanvre et le cannabis?

La conception populaire veut que le chanvre soit une plante différente du cannabis, une plante « cousine » comme on l’entend souvent. Mais est-ce vraiment le cas?

On connaît surtout le chanvre pour l’utilisation de ses graines comme superaliment santé, de son huile dans les produits de soins corporels naturels pour hydrater la peau, ou encore de sa fibre pour la fabrication de vêtements, de cordes ou de matériaux de construction. Mais saviez-vous qu’on pouvait aussi cultiver des plans femelles de chanvre et obtenir des fleurs de chanvre avec du CBD et d’autres cannabinoïdes comme du CBN, CBG et du THCV, des terpènes, et toutes les composantes des fleurs de cannabis? On peut les transformer pour faire de l’huile de CBD, les fumer ou les vaporiser. En fait, on peut faire tout ce qu’on fait avec les fleurs de cannabis. La seule différence est que contrairement au cannabis, les fleurs de chanvre doivent contenir moins de 0,3% de THC pour tomber dans la catégorie « chanvre » plutôt que cannabis.

Donc, botaniquement parlant, le chanvre c’est du cannabis. C’est exactement la même espèce que les autres variétés de cannabis de type sativa. Si on l’a mis dans une autre catégorie, c’est vraiment parce que quelqu’un, quelque part dans l’histoire de la prohibition, a décidé que les variétés de cannabis qui contenaient moins de 0,3% de THC allaient s’appeler chanvre, une décision totalement arbitraire.

La différence est dans la réglementation

Depuis 1998, il est légal de cultiver le chanvre au Canada, mais seulement pour utiliser les graines et les tiges pour en extraire la fibre. C’est seulement avec la légalisation du cannabis en 2018 qu’il est devenu possible de cultiver les fleurs de chanvre. Par contre, pour nous mélanger encore plus, la réglementation veut que les fleurs de chanvre qui sont cultivées depuis 2018 de façon légale tombent dans la même catégorie que le cannabis! Donc, pour suivre la loi, les fleurs de chanvre qui sont vendues par un producteur autorisé, ne s’appellent pas fleurs de chanvre, elles s’appellent fleurs de cannabis! C’est donc tout à fait possible que certains produits de CBD vendus sur le marché légal proviennent du chanvre! Quand même assez mélangeant non?

Fleurs de chanvre

Y-a-t’il une différence sous le microscope?

Pour pousser un peu plus loin la question (et vous mélanger encore plus!) j’ai demandé à mon amie Nabyla Chafi de passer sous le microscope quelques fleurs de chanvre pour voir si avec son oeil de spécialiste en interprétation du cannabis, elle saurait voir une différence entre des « fleurs de chanvre » est des « fleurs de cannabis. »

Au niveau de la composition chimique c’est plus difficile de différencier les fleurs à cause des nombreux croisements (hybridation) Les fleurs de cannabis haute en CBD sont en fait des croisements entre des variétés de cannabis et du chanvre, c’est comme ça qu’ils ont réussi à faire des variétés de cannabis haute en CBD comme le Cannatonic ou le Charlotte’s Web.

Cela dit, il y a quand même des traits qui ressortent et on peut normalement pouvoir différencier une fleur de chanvre d’une fleur de cannabis. Au niveau de la forme et de la structure de la fleur il y a une différence. La fleur de chanvre va être plus allongée, plus aérée et légère qu’une fleur de cannabis. Les feuilles de chanvre sont aussi différentes, les folioles sont souvent plus espacées, fins et allongés. Les plans de cannabis sont généralement plus ronds tandis que le chanvre poussent davantage en hauteur.

-Nabyla Chafi

Elle a donc gentiment accepté ma demande et a regardé la variété Sour Berry, un produit artisanal d’une petite ferme familial aux États-Unis. Elle a essayé deux arômes différents de cette même variété, l’Orange Sherby et le Cherry Lime.

Elle a remarqué que les trichomes étaient un peu foncés comme si la plante avait été récolté un peu tard. C’est ce qu’elle constate en général avec les fleurs de chanvre qu’elle voit des États-Unis. Mais cette différence est surtout dû au manque d’expertise des agriculteurs, qui ont tendance à récolter un peu trop tard les fleurs de chanvre. Il faut dire que c’est nouveau que l’on cultive le chanvre pour ses fleurs et il n’y a pas beaucoup d’expertise encore ni au États-Unis, ni au Canada. Le chanvre est surtout connu pour sa fibre, c’est une plante très solide, très résistante aux parasites et qui s’adapte bien à son environnement, mais quand on la cultive pour ses fleurs, ils faut une approche plus délicate nous explique Nabyla.

Les agriculteurs en France sont probablement mieux éduqués sur la culture du chanvre, ils se sont gardé une bonne connaissance par rapport au chanvre et il y a peut-être une expertise à aller chercher avec eux.

-Nabyla Chafi

Au niveau des terpènes elle a l’impression que les fleurs de chanvre ont un parfum souvent plus sucré et floral, mais ce parfum peut vite s’oxyder et le goût peut devenir moins agréable, même si l’odeur est toujours bonne au départ. Il faut donc toujours s’assurer d’avoir un produit de bonne qualité, cultivé avec délicatesse comme c’est le cas avec les fleurs de cannabis. L’entreposage et l’emballage sont aussi très important.

Ça sent toujours tellement bon les fleurs de chanvre, il faudrait qu’il y en ait plus ici. J’en achèterait moi dans le style des Plain Jane aux États-Unis ou même simplement en fleurs. C’est une excellente alternative à la cigarette, les cannabinoïdes présents dans le chanvre, mêmes si peu intoxiquant, apportent quand même des effets psychoactifs et peuvent aider avec les douleurs, le stress, l’anxiété,…

-Nabyla Chafi

Le chanvre pour normalisé le cannabis

Ça aurait été intéressant qu’on puisse vendre des produits de CBD de chanvre qu’on aurait appelé ainsi à la SQDC ou dans le marché médical, les personnes les plus craintives par rapport au cannabis auraient été rassurées. Premièrement de ne pas consommé quelque chose qui s’appelle « cannabis » mais surtout, d’acheter un produit en étant certain de ne pas ressentir les effets du THC. Faites le test avec votre entourage, au lieu de parler de cannabis, parlez plutôt de chanvre, vous verrez qu’ils seront tout à coup plus ouverts à essayer des produits de CBD.

Je suis assez informée pour savoir que le chanvre et le cannabis font partie de la même espèce. Mais si un jour on ouvrait le marché du CBD de chanvre comme c’est le cas aux États-Unis présentement, avec des produits de CBD de chanvre disponibles partout, je choisirais aussi sûrement de jouer avec les mots au besoin. Je n’hésiterais pas à parler de « chanvre » pour convaincre quelques personnes de plus dans mon entourage d’essayer le CBD d’une plante « cousine du cannabis » pourquoi pas! Il y a tellement à faire pour défaire les dommages qu’a causé la prohibition dans les esprits des gens!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *