Blogue

Une discussion sur l’utilisation du cannabis pour la santé et le bien-être des femmes. Je répondrai à vos questions concernant les bienfaits du THC et du CBD, comment obtenir un suivi médical, comment trouver votre dose, quels modes d’utilisation pourraient vous convenir et comment le cannabis aide les autres femmes dans la communauté d’utilisatrices de cannabis. Animée par Karine Cyr, coach en utilisation de cannabis Coût: 5$ Réservations et informations : info@desfleursmachere.ca
  Photo : Chris Barbalis – Unsplash Ça va bientôt faire un an que j’ai commencé à utiliser le cannabis, au début avec l’huile de CBD et quelques mois plus tard j’ai ajouté un peu de THC. J’ai une très faible tolérence au THC et lorsque j’en prends trop, ça me cause de l’anxiété, c’est pour moi un effet secondaire indésirable. Avec le temps ma tolérance au THC a augmenté, ce qui dans mon cas est une bonne chose, car je n’ai plus peur de dépasser ma dose sans m’en rendre compte. Je fais une utilisation régulière du cannabis, c’est-à-dire que j’en prends pratiquement tous les jours. Il y a eu quand même dans la dernière année des jours où je n’en ai pas pris, pour une raison ou une autre. Je me souviens en particulier d’une semaine complète d’abstinence à l’automne durant laquelle j’ai été agréablement surprise du résultat. Comme si les bienfaits du cannabis pouvaient durer plusieurs jours après avoir arrêté En effet, la première journée d’arrêt je me suis sentie vraiment bien, j’étais de bonne humeur, pleine d’énergie et super positive. Je me suis dit que ça devait être un hasard et que je devais simplement avoir
Photo: pixabay.com Imaginez que chaque jour vous ayez mal aux articulations et aux muscles de votre corps. Imaginez que vous ayez parfois des élancements, parfois des douleurs aiguës et parfois des douleurs diffuses qui se promèneraient dans la nuque, le thorax, les épaules, les coudes, le haut du dos, l’arrière des genoux, les fesses et les jambes. Comme si vous aviez des ecchymoses, des brûlures ou des coupures un peu partout sur le corps. C’est ce que les personnes qui ont la fibromyalgie ressentent. C’est une maladie incurable, il faut vivre avec. Malheureusement, les médicaments ne sont pas toujours efficaces et ont parfois plusieurs effets secondaires qui causent d’autres problèmes de santé. Le cannabis pour soulager les symptômes de la fibromyalgie Plusieurs membres de la communauté Des fleurs ma chère utilisent le cannabis pour diminuer leurs douleurs causées par la fibromyalgie et ainsi diminuer leur prise de médicaments. Il n’y a pas de recherches reconnues sur le traitement de la fibromyalgie avec le cannabis, mais plusieurs femmes ont connu de bons résultats leur permettant de réduire leurs doses de certains médicaments ou d’arrêter totalement la prise de certains. Malheureusement, peu de médecins au Québec sont ouverts à en prescrire à

Le cannabis et le temps des Fêtes

Posted on janvier 2, 2019

Ce n’est pas toujours facile de survivre au stress durant le temps des Fêtes, on accumule souvent plusieurs activités une à la suite de l’autre et on ressent souvent une grande pression qui nous pousse à faire beaucoup de choses, en plus de la folie des cadeaux, des repas et de l’alcool à profusion. En famille, ce sont des moments qui peuvent nous rapprocher, mais qui sont aussi parfaits pour créer des chicanes et de l’anxiété. L’utilisation du cannabis durant cette période de l’année peut nous aider grandement à passer à travers les difficultés. Le cannabis et le stress durant le temps des Fêtes Tous les excès que nous faisons durant le temps des Fêtes peuvent parfois être démesurés, ce n’est probablement pas avec l’alcool qu’on va se recentrer et calmer nos ardeurs. Le cannabis peut nous aider à rester dans le moment présent et à voir les choses avec calme. Un bon exemple de cela est quand on achète un cadeau à quelqu’un et qu’on ne sait pas quoi acheter, on court d’un magasin à l’autre en s’imaginant pour chaque objet que l’on voit, comment la personne réagirait si on lui offrait ce cadeau, quand on n’arrive qu’à s’imaginer
  Marguerite* a la fibromyalgie depuis 13 ans, par chance, la docteure qui la suit affirme être à la fine pointe des connaissance pharmacologiques pour traiter la fibromyalgie,  cette maladie horrible qui laisse Marguerite avec des douleurs chroniques un peu partout dans son corps, de jour comme de nuit. Après tous ces essais durant toutes ces années, Marguerite n’y croit plus,  il y a eu certains produits qui l’ont soulagée, mais après quelques temps ils deviennent inefficaces. Marguerite a aussi le syndrome de l’intestin irritable et elle fait de l’insomnie et de l’anxiété. Elle aimerait trouver une façon de réduire sa prise de médicaments et même de les arrêter un jour. Une première expérience avec le mauvais produit En faisant des recherches sur le web Marguerite a entendu parlé des bienfaits du cannabis, au début elle pensait que ce n’était pas pour elle, elle ne fume pas et n’a pas l’intention de commencer à fumer ! Mais en fouillant plus, elle a vu qu’il existait des huiles qu’on peut prendre par ingestion. Elle a parlé à son médecin pour avoir une prescription, mais malheureusement la docteure ne veut rien savoir de prescrire du cannabis à ses patients. Alors Marguerite a trouvé